chasser

Category: Heidegger en français
Submitter: Murilo Cardoso de Castro

chasser

nachstellen

Si, avec la largeur de vue nécessaire, nous nous tenons d’abord au sens du mot, nous pouvons y trouver une indication. Rache (« vengeance »), rächen (« venger »), wreken (même sens) [NT: Forme néerlandaise et moyenne‑anglaise (angl. mod. to wreak) et où apparaît le w initial tombé en haut‑allemand.], urgere veulent dire : heurter, pousser, faire avancer devant soi, poursuivre, être sur la piste de [NT: le sons ancien du mot germanique semble avoir été expulser, exiler. (Cf. eirgein, écarter, éloigner.) En gotique wrikan veut déjà dire poursuivre.]. En quel sens la vengeance est-elle sur la piste? Elle ne chérche pourtant pas seulement à attraper, à capter, à prendre possession. Elle ne cherche pas non plus à abattre simplement ce qu’elle suit à la trace. Cette chasse (Nachstellen) qu’est la vengeance s’oppose d’avance à ce sur quoi elle se venge. Elle s’y oppose de telle manière qu’elle le rabaisse, pour se placer elle-même, en face de ce qu’elle rabaisse, dans une position supérieure et ainsi restaurer sa propre importance, tenue pour la seule qui compte. Car la soif de vengeance est excitée par le sentiment d’être vaincu et lésé. [GA7 130]

Submitted on:  Sun, 12-Feb-2006, 17:21